Rechercher

Entretien : Ré-embarquer les collaborateurs !

Dernière mise à jour : 8 juil. 2020


SPACIENCY s’engage aujourd’hui sur une série d'entretien sur la remobilisation des salariés. L’occasion de partager avec nos experts notre vision du moment de cette phase de transition qui s’ouvre à nous. Ce passage d’un état à un autre « en devenir ».

Opportunité d’accompagner nos équipes vers une nouvelle organisation comme le suggère Pascale DUTRONC et de prendre du recul pour mener une réflexion moins courte sur nos modalités de travail dans toutes leurs dimensions : espace, temps, qualité de vie, localisation et externalisation.

L’important est de s’en donner les moyens, comment ?

Le retour au travail post covid

Comment ré-embarquer les collaborateurs dans cette phase de transition et s’assurer de l’engagement de chacun ?

Formatrice et coach en France et à l’étranger, riche d’une expérience de plus de 20 ans en France, en Asie et aux Etats-Unis, Pascale DUTRONC intervient dans les entreprises, les universités à Hong Kong et dans des écoles d’ingénieurs en alternance, (Arts et Métiers, L’ESIPE), sur les sujets touchant à la communication interpersonnelle, à la dynamique d’équipe et au management.

Elle nous partage son analyse sur les bouleversements occasionnés par la pandémie, comment évacuer les impacts négatifs et commencer à bâtir un futur.


Pendant la période de confinement, l’entreprise a changé de statut : elle était un lieu d’échanges physiques et est devenue un lieu d’échange virtuel. A quelles réflexions vous amène ce constat ?

" Pour les entreprises, les mesures de confinement ont été imposées dans l’urgence et le télétravail a été mis en place brutalement. Les salariés ont vécu cet ajustement durement et ont dû s’adapter avec les moyens du bord : certains avec un accompagnement, d’autres sans. Leur rapport au travail s’est modifié notamment dans la communication et la relation à l’autre. Si cette période de confinement a eu un impact différent selon les personnes, elle a été propice à des apprentissages.

Dès lors, quels sont les enjeux aujourd’hui ?


Aider le retour au travail

Pour aider au retour au travail, il me semble primordiale que l’entreprise prenne le temps de dresser un bilan de ce que chacun a appris de cette situation. Une sorte de « Lesson Learning ou de retour d’expériences » afin de redynamiser les équipes et de les emmener vers la co-construction. Elles vivent une vraie période de transition vers un nouvel éco –système.

Aligner les équipes

Pour pouvoir aligner les équipes, il est important de laisser la place à un retour sur les vécus : l’expression de ce qu’on a appris sur soi, sur l’équipe, sur les comportements, les solutions apportées, les actions positives que l’on a générées. Certains ont été contraints à une baisse de régime, à une sous-utilisation, d’autres a contrario ont été hyper sollicités, croulant sous le boulot et quelques fois dans un environnement familial peu adapté ; certains se sont révélés être des vrais leaders, d’autres ont été paralysés par un manque de vision, manque de sens.

Définir une feuille de route

Pour retravailler ensemble, un besoin de faire le point s’impose. Les entreprises doivent désormais avancer avec une feuille de route flexible, évolutive, compte tenu des incertitudes. On ne pourra redonner du sens à nos actions qu’en prenant le temps de ce bilan.


En tant que Coach, qu’est-ce que cette période nous apprend et/ou nous fait redécouvrir d’essentiel ?

Vers une meilleure connaissance de soi

Le confinement et maintenant le déconfinement nous pousse d’abord et avant tout, à une meilleure connaissance de nous-mêmes.

  • Qu’est-ce que j’ai appris sur moi /de moi pendant cette période ?

  • Qu’est-ce qui est devenu important pour moi ?

  • Quelles ressources ai-je mobilisées pour gérer l’incertitude et ses conséquences ?

Dans ce travail de mieux se connaître, Il y a la notion de mieux s’accepter avec ses forces et ses axes d’amélioration.

En tant que manager, cette acceptation est primordiale. Si je devais utiliser une analogie, j’utiliserais celle du masque à oxygène dans l’avion : ainsi en cas de problème de dépressurisation, on met d’abord son masque pour ensuite aider les autres, de même on doit d’abord se connaître et s’accepter avant de connaître et d’accepter les membres de son équipe.

Vers une meilleure connaissance des autres

En se penchant sur le vécu de leurs collaborateurs et en faisant le point sur les talents qui se sont révélés, le niveau de créativité dont ils ont fait preuve, les dirigeants/managers ont acquis une meilleure connaissance de leurs équipiers/salariés.

Ils sont en train d’apprendre à gérer un changement dans leur mode d’organisation, de management, de communication et de relations à l’autre.

L’analyse, la compréhension d’un vécu et d’un degré d’acceptation de ce changement, différents selon les membres de leur équipe, sont cruciales pour les redynamiser ensemble.

Vers une meilleure définition de l’essentiel

La prise de recul sur les expériences vécues permettra de laisser émerger de nouvelles valeurs tant au niveau personnel que collectif. Pour l’entreprise et son/ses manager/, cela donnera lieu à une meilleure prise en compte de l’Humain. Le manager /dirigeant après confinement est/sera amené à s’interroger sur l’essentiel de sa mission et de son rôle, notamment celui de manager-coach.

Pour reprendre un vocabulaire de coach, il tend à devenir le guide mais également l’entraîneur, l’enseignant, le mentor, le parrain voire même l’éveilleur.

Dans le cadre de ce retour au travail se posent à lui diverses questions :

Comment puis-je inspirer mes collaborateurs, les encourager, les accompagner, les sécuriser dans cette période de retour au travail ?


Enfin, « Comment ré-embarquer les collaborateurs dans cette phase de transition et s’assurer de l’engagement de chacun ?»

Cette période a généré individuellement et collectivement de nombreuses réflexions et interrogations et on n’est pas tous dans la même phase. L’échelle des valeurs, des motivations, du sens s’est modifiée pour tous et pour l’entreprise.

Je suis sollicitée avec la société SPACIENCY pour accompagner les entreprises dans ce bilan et la façon d’envisager l’avenir. Notre démarche se décline sous forme de quatre ateliers pour les managers/dirigeants :

  • Atelier sur la prise de conscience de ce que les managers/équipes ont vécu et appris pendant le télétravail et l’impact sur leur efficacité et leur motivation.

  • Atelier de meilleure connaissance de soi, de son style managérial, de son intelligence émotionnelle

  • Atelier sur le retour d’expériences de ce temps de télétravail

  • Atelier sur la co-construction d’un futur

Pour SPACIENCY, une 1ère étape pour relancer la machine, aller de l’avant passe par l’écoute des salariés.

En s’appuyant sur ce qui a bien marché, sur les points de vigilance, sur les inquiétudes des salariés, l’entreprise se donne les moyens pour repartir sur de nouvelles bases. Certains auront besoin d’aide, d’autres auront besoin de monter en compétences, d’autres sortiront renforcer de cette période.

Une analyse nécessaire pour bâtir un « nouveau contrat de confiance » avec ses collaborateurs, au service de la performance de l’entreprise.


#déconfinement #Spaciency #environnementtravail #covid #pascaledutronc

108 vues0 commentaire