Rechercher

Future of Work ?

Dernière mise à jour : 8 juil. 2020


De quoi parle-t-on lorsque l’on parle du Future of Work ? D'une formidable opportunité de repenser l’efficience de son organisation.


Future of work

De nombreux articles sur ce sujet tentent d’en préciser les contours et de mettre en avant les principaux changements que nous sommes déjà en train de vivre ou de commencer à vivre.


Quelles sont les conséquences de la révolution technologique, de l’intelligence artificielle et de nouvelles aspirations de collaborateurs sur le monde du travail de demain ?


2020 : Un momentum exceptionnel où l’on repense les lieux et les modes de travail

Les mutations économiques, la révolution digitale et l’arrivée de nouvelles générations (génération Z) sur le marché du travail rebattent les cartes des formes de travail et de l’emploi. De nouvelles aspirations émergent, les salariés veulent plus de maîtrise sur leurs horaires et leurs lieux de travail, plus de mobilité, avec potentiellement le télétravail. Si cette formule présente de nombreux avantages, ce n’est pas sans poser d’éventuels problèmes de management, avec la remise en cause du principe de « présentialité », chers à certains.


Le « Future of Work » comprend 3 dimensions : le travail lui-même, les actifs et les lieux où l’on exerce ce travail

Selon Deloitte dans une étude de 2018 sur « What is the Future of Work », le « Future of Work » englobe 3 dimensions :


Vers le multi-channel « work force »

L’explosion du freelance et du consulting, l’apparition de plateformes de talents offrent de nouvelles façons de travailler à la fois pour les salariés et les entreprises, qui « piochent » dans un vivier les compétences utiles à la conduite d’un projet par exemple sans avoir à embaucher un expert.


Cela entraîne la mise en place des modes d’organisations plus AGILES basés sur un mode « PROJET » et un processus de décision plus horizontal.

Surfer sur ce continuum de talents permet de créer de nouveaux business modèles, d’améliorer la qualité et la créativité dans l’entreprise et donc de réduire les coûts.


Emergence de nouveaux espaces et conception du travailler ensemble

De nouveaux espaces de travail ont vu le jour ces dernières années : coworking, corpoworking, espaces au sein de l’entreprise différent du traditionnel bureau fermé ou bureau à plusieurs (3-4 personnes)….tous ces espaces sont autant de lieux répondant à des besoins d’avoir et d’introduire de la souplesse, d’avoir des lieux différents pour travailler, se réunir, réfléchir, se ressourcer et échanger ; d’introduire de la modularité (un espace de restauration collective interne se transforme en coworking hors des heures de déjeuner, en super open-space, en salle de réunion où la collaboration et la créativité sont facilités.


Les datas

Enfin, appliquées à la gestion des immeubles, de l’espace et pour connaître les aspirations des collaborateurs, les datas représentent une source d’informations cruciales. Elles permettent de poser des DIAGNOSTICS clairs et précis sur lesquels le chef d’entreprise peut s’appuyer pour prendre, en toute connaissance de cause, des décisions pour confirmer ou adapter ses choix stratégiques.


Une opportunité de réfléchir sur son organisation

Plutôt que de rester sur un mode de fonctionnement classique, c’est une formidable opportunité de repenser son organisation selon son activité et son marché.

Plusieurs études suggèrent qu’il serait intéressant de réfléchir sur ce qui peut être générateur de valeur, de sens, et de qualité (notamment la qualité de vie au travail) pour les clients, les collaborateurs et pour l’entreprise elle-même dans le temps.

Soyons CREATIFS !


« La créativité, c’est l’intelligence qui s’amuse » disait Einstein. La bonne adéquation de l’organisation du travail, du lieu et de l’espace est autant un facteur d’engagement et d’adhésion que d’efficience.


#futureofworks #Spaciency #environnementtravail

37 vues0 commentaire